Nous pratiquons l’orthodontie précoce, adolescente et adulte

Contact

Réception
+32 2 344 94 84

 

Adresse

326 Avenue Brugmann
1180 Bruxelles

 

Urgence

Garde

Week-ends et vacances

de 10h à 12h

+32 70 22 20 88

Marie

Claeys

Hugue

Copin

Aurélie

Jossa

Thierry

De Coster

Valérie

Sterckx

Annick

Laroye

Secrétaire

Assistant

Assistante dentaire

Orthodontiste

Assistante dentaire

Secrétaire

Marie Claeys


Journalist

Training  

1991

Graduate in journalism, information-arts option, Université Libre de Bruxelles

1995

Graduate in management and personnel administration, EPHEC

Hugue Copin


Dental assistant

Training  

2016

Specialized dental assistant (endodontics-periodontics-implantology-dentistry-aesthetic).

2015

Dental assistant in general practice

Aurélie Jossa


Dental prosthesist, certified dental assistant

Training  

2010

CPSI Dental assistant certificate

2009

High school seventh year qualification certificate. Subdivision: Dental prosthesist, Institut De Mot Couvreur, Brussels

Thierry De Coster


Specialist orthodontist

Training  

1985

Degree in Dentistry, Université Libre de Bruxelles

1988

Postgraduate in Orthodontics, Case Western Reserve University, USA

1988

Master of Sciences in Orthodontics, Case Western Reserve University, USA

Valérie Sterckx


Nurse A1, certified dental assistant

Training  

1997

Nurse A1 certificate, Higher Institute of Nursing, Catholic University of Louvain

2001

Dental assistant training, dental assistant school of Angoulême, France.

Annick Laroye


Industrial engineer

Training  

1980

Industrial engineer certificate in food chemistry, CERIA

Horaire

Lundi de 9h à 19h
Mardi fermé
Mercredi de 9h à 19h
Jeudi de 9h à 18h
Vendredi de 9h à 19h
Samedi de 9h à 16h
Dimanche fermé

 

Novembre 2018
  • L
  • M
  • M
  • J
  • V
  • S
  • D
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
Loading

Contactez-nous

 

 

Déjà patient:

  • prochain rendez-vous
  • changement ou annulation
  • consultation urgente

Nouveau patient

  • première consultation

Autre demande :

  • autre

 

 

Les données personnelles récoltées par ce formulaire seront utilisées exclusivement dans le cadre du traitement de votre demande.

 

Plus d’information à ce sujet sur notre page de Confidentialité

Connaissez vous la nature de votre prochaine consultation ?

évaluationpose d'appareilcontrôle (avec appareillage en bouche)autre

Proposez une date pour votre prochain rendez-vous

Sélectionnez la/les périodes souhaitées pour votre prochain rendez-vous

9-1010-1212-1414-1616-1818-19
Lundi9h-10h10h-12h12h-14h14h-16h16h-18h18h-19h
Mercredi9h-10h10h-12h12h-14h14h-16h16h-18h18h-19h
Jeudi9h-10h10h-12h12h-14h14h-16h16h-18h
Vendredi9h-10h10h-12h12h-14h14h-16h16h-18h18h-19h
Samedi9h-10h10h-12h12h-14h14h-16h
n'importe quand

période d'affluence


Fill in the appointment already set

Propose a date for your next appointment

Select the desired period(s) for your next appointment

9-1010-1212-1414-1616-1818-19
Monday9h-10h10h-12h12h-14h14h-16h16h-18h18h-19h
Wednesday9h-10h10h-12h12h-14h14h-16h16h-18h18h-19h
Thursday9h-10h10h-12h12h-14h14h-16h16h-18h
Friday9h-10h10h-12h12h-14h14h-16h16h-18h18h-19h
Saturday9h-10h10h-12h12h-14h14h-16h
anytime

busy period

In case of "urgent" appointment, you might have to wait longer in our office.

Propose a date for your next appointment

Select the desired period(s) for your next appointment

9-1010-1212-1414-1616-1818-19
Monday9h-10h10h-12h12h-14h14h-16h16h-18h18h-19h
Wednesday9h-10h10h-12h12h-14h14h-16h16h-18h18h-19h
Thursday9h-10h10h-12h12h-14h14h-16h16h-18h
Friday9h-10h10h-12h12h-14h14h-16h16h-18h18h-19h
Saturday9h-10h10h-12h12h-14h14h-16h
anytime

busy period

You can also contact us directly at +32 70 344 94 84 or contact the orthodontic guard (open all holidays as well as on week-ends from 9am to 1pm) at +32 70 222 088

Propose a date for your first appointment

Select the desired period(s) for your first appointment

9-1010-1212-1414-1616-1818-19
Monday9h-10h10h-12h12h-14h14h-16h16h-18h18h-19h
Wednesday9h-10h10h-12h12h-14h14h-16h16h-18h18h-19h
Thursday9h-10h10h-12h12h-14h14h-16h16h-18h
Friday9h-10h10h-12h12h-14h14h-16h16h-18h18h-19h
Saturday9h-10h10h-12h12h-14h14h-16h
anytime

busy period

Traitements

Chez l’enfant : traitements orthopédiques et interceptifs…

Chez l’adolescent : traitements des malocclusions et des malformations orthodontiques…

Chez l’adulte : traitements orthodontiques et chirurgicaux, appareils classiques et discrets (lingual, gouttière, invisalign…)

 

L’orthodontie préventive et orthopédique

 

Elle se réalise entre 6 et 10 ans et est destinée :

  • à résoudre ou à réduire des malformations importantes qui peuvent avoir des conséquences :
    • sur le développement ultérieur des maxillaires,
    • sur les différentes fonctions oraux-nasales,
    • sur l’épanouissement psychologique de l’enfant
  • à traiter tôt ce qui ne pourrait plus être réalisé plus tard.
  • à empêcher des mauvaises habitudes (succion du pouce, tétée linguale, etc.) qui aggravent ou provoquent les malformations.
  • à conserver, après perte de certaines dents de lait les espaces d’éruption des dents définitives, ce qui limite le traitement ultérieur d’alignement dentaire.

N.B. : L’« Evidence Based Medecine » (médecine basée sur la meilleure preuve scientifique) conseille, après des études rigoureuses utilisant de larges populations, de limiter les actes thérapeutiques orthodontiques précoces à ces catégories précitées.

 

Les décalages sagittaux :

 

  • Les décalages importants entre les maxillaires; empêchant la fermeture des lèvres, perturbant la déglutition, l’élocution, le positionnement lingual, favorisant les fractures incisives et souvent très inesthétiques (1 et 2)

 

 1 : Réduction du décalage au moyen d’un appareil «multi-attache»partiel. Traitement +/- 6 mois.

 

2 : La réduction du décalage permet la fermeture des lèvres au repos et la récupération de fonctions buccales normales.

 

Les traitements adolescents

 

Pour permettre le déplacement des dents de façon précise, on colle une attache sur chaque dent. Ces attaches comportent chacune une « gorge » au travers desquelles on insère un fil qui exerce une traction qui réalise l’alignement des dents.

 

C’est le seul procédé qui permette de guider aussi bien verticalement, horizontalement et en rotation les dents et /ou leur racine avec une précision et un contrôle de la force exercée parfaites.

 

Le mouvement dentaire se réalise grâce à un phénomène biologique de résorption d’os sur la surface en pression (vers laquelle on se dirige) et d’apposition d’os sur la surface en tension (position que l’on quitte) dans l’alvéole de la dent. L’application d’un couple de force permet tous les mouvements, même les plus compliqués.

 

 

L’usage de dents d’appui permet de réaliser des mouvements sur des dents « cibles » que l’on souhaite bouger en prenant pour appui des dents plus grosses (plus de racines) ou plus nombreuses.

 

Dans certains cas lorsque les dents sont plus fragiles ou quand on a besoin d’appui exceptionnellement résistants, les appuis peuvent être pris ailleurs que sur les dents, sur des vis implantées dans l’os, sur des implants qui vont servir de base de restauration dentaires ou même sur des appuis crâniens ou mentonniers.

 

 

Les mouvements dentaires peuvent se réaliser pendant toute l’existence. Ils se produisent d’ailleurs de manière spontanée et naturelle toute la vie. L’alignement dentaire est donc possible chez l’enfant comme chez l’adulte sain. Les modifications squelettiques, elles par contre, ne peuvent être entreprises que pendant la croissance (traitements orthopédiques) ou par la chirurgie.

 

 

 

 

Les traitements adultes

 

Les mouvements dentaires peuvent se réaliser pendant toute l’existence. Ils se produisent d’ailleurs de manière spontanée et naturelle toute la vie. L’alignement dentaire est donc possible chez l’enfant comme chez l’adulte sain. Les modifications squelettiques, elles par contre, ne peuvent être entreprises que pendant la croissance (traitements orthopédiques) ou par la chirurgie.

 

 

 

 

 

Seule la chirurgie peut « aligner » les maxillaires entre eux. Les dents ne peuvent pas être orientées de façon excessive pour masquer un décalage entre les mâchoires sous peine de sortir les dents de leurs limites osseuses et de provoquer du « déchaussement ».

 

Vos questions

Porter des plaquettes, cela fait mal ?

Non, porter des « plaquettes » ne fait pas mal.

 

La force exercée sur les dents dépend du fil qui est placé. Au début il est très fin et très souple (fait en nickel-Titane). Au fur et à mesure de l’alignement le fil devient plus épais et plus rigide ce qui permet de réaliser un alignement plus précis.

 

Tout au plus peut-on parler généralement d’une gêne à la mastication les premiers jours après le placement, lorsque la tension « surprend » pour la première fois les tissus qui entoure l’alvéole dentaire. Par la suite tout ce passe comme si on ravivait un mouvement avant qu’il ne s’arrête.

 

Comme une bille qui roule et pour laquelle on doit exercer une poussée supplémentaire pour ne pas la laisser ralentir.

Les plaquettes abîment-elles les dents ?

Non, les « plaquettes » n’abîment pas les dents. Lors du placement de celles-ci, chaque dent est nettoyée mécaniquement (brossage) et chimiquement (produit spécial de préparation de l’émail). Les lèvres sont écartées par un « ouvre bouche » qui protège d’une nouvelle contamination de la salive. Une « colle » liquide est badigeonnée sur la dent, puis la colle « pâte » est placée sur la base de la plaquette et appliquée sur la dent, le durcissement est obtenu par photo-polymérisation par lumière U.V. De cette manière le joint entre l’attache et la dent est étanche. La colle utilisée est une résine « composite », c’est le même produit que celui qui permet actuellement dans la plupart des cas de traiter les caries ou de reconstituer des dents fracturées. Ce composite est stable pour au moins cinq ans. Si en dessous de la plaquette la dent est protégée autour, sur la partie exposée de la dent, le brossage doit éliminer deux fois par jour minimum tout résidu alimentaire ou dépôt qui provoquerait à la longue des zones de décalcification, des caries et de l’inflammation de la gencive (voir chapitre sur le brossage).

Une partie de mes dents est correctement alignée, pourquoi suis-je alors obligé de placer un appareil multi-attaches complet ?

Oui, dans la plupart des cas car ce n’est pas seulement l’alignement des dents sur la mâchoire qui est important mais aussi les relations entre les dents du maxillaire supérieur et inférieur, ce qu’on appelle « l’occlusion ». Pour qu’un traitement soit un réel bénéfice fonctionnel et « médical » pour la longévité des dents et l’équilibre des mâchoires et pas seulement un alignement antérieur « décoratif », il faut que des contacts entre les pointes (cuspides) et les fosses (sillons) dentaires s’établissent de façon équilibrée, sans entraîner de déviations ou de torsion du « chemin de fermeture » de la mâchoire inférieure. Cela pourrait provoquer de l’inconfort ou de la douleur aux articulations (articulations temporo-mandibulaires) ou des traumatismes mécaniques sur les dents (arthrite dentaire). Il faut cependant savoir que « l’occlusion » finale n’est obtenue qu’à l’étape ultime du traitement orthodontique, et que pendant le traitement les déséquilibres sont permanents.

Peut-on aligner les dents avec un appareil amovible ?

Les dents répondent à la pression mécanique par un mouvement. Leurs alvéoles se déplacent avec elles grâce au fait d’un mécanisme cellulaire complexe, qui provoque l’élimination (résorption) de l’os sur la partie comprimée (dans le sens du déplacement) et une reformation (apposition) sur la partie « étirée» (position dont on s’éloigne) de l’alvéole. Une dent est en partie « aérienne » ou externe (couronne dentaire) et en partie « immergée » ou interne, dans l’alvéole osseuse (racines dentaire). La pression qui s’exerce sur elle n’est pas ressentie de la même manière sur toute la longueur de la dent selon l’endroit d’application de la force et la résistance biologique au mouvement. Un appareil amovible ne peut pas précisément « calibrer » l’amplitude de la force, ni orienter cette force de façon précise en fonction du mouvement souhaité (plus au moins radiculaire ou coronaire). Un appareil amovible ne peut pas facilement exercer de force verticale, ne parvient que très difficilement et de manière peu précise à exercer un « couple de force » permettant le redressement d’un axe dentaire ou une rotation d’une dent « ronde ». Un appareil amovible ne réalise que des effets de « bascule » des dents ou des mouvements de petite amplitude sur dents «plates » (incisives). Ils sont essentiellement utilisés actuellement pour assurer la stabilisation après traitement ou, dans certains cas limités, le traitement de malformations légères ne nécessitant pas l’application d’un couple de force, ni de mouvements de redressements radiculaires, ni verticaux.

Que dois-je éliminer de mon alimentation pendant mon traitement ?

Il faut éviter tout ce qui est :

  • collant (caramels, nougats, etc.)
  • cassant, croquant (coquille de noix, ronger un crayon, etc.)
  • les sandwiches trop épais
  • de se ronger ses ongles
  • tout ce qui peut exercer des forces de nature à décoller les « plaquettes » ou à tordre les fils

Cela peut soit diminuer l’efficacité du traitement, le ralentir ou même introduire des forces adverses, mal orientées et mal contrôlées (cf. guide à l’usage des patients)

Que dois-je faire si l’appareil me blesse ?

Si l’appareil blesse, il faut venir montrer (rendez-vous de « dépannage » ou d’urgence) la partie tranchante, piquante, etc. à l’orthodontiste ou à un de ses collaborateurs pour qu’il fasse les modifications nécessaires. Les dents bougent et les relations entre les joues, les lèvres et l’appareil évoluent en fonction de la position des dents, la fermeture de certains espaces, etc. Il est donc possible, qu’entre deux rendez-vous, il y ait des changements et qu’apparaisse un « frottement » inconfortable. Le « kit » de démarrage du traitement contient une petite boite de cire avec laquelle on peut couvrir la partie irritante de l’appareil, le temps d’arriver au cabinet.

Mes dents sont sensibles. Est-ce normal ?

Une sensibilité dentaire apparaît souvent durant les quelques jours qui suivent le placement de l’appareil . Il est conseillé de manger des aliments faciles à mastiquer (soupes, pâtes..) pendant cette période.

Que prévoit l’INAMI en matière de remboursement dans un traitement orthodontique ?

Remboursements de L’INAMI dans le cadre des traitements orthodontiques.

L’intervention se fait selon un schéma bien précis, arrêté par l’INAMI. Le montant de l’intervention de l’Assurance Maladie Invalidité pour les patients bénéficiant de la couverture « Petits Risques » est déterminé tous les deux ans par l’accord dento-mutualiste. L’intervention de la mutuelle pour un traitement d’orthodontie est forfaitaire.

Elle reste la même quelque soit le type de traitement effectué, quel que soit le type d’appareillage utilisé (amovible ou fixe) ou quel qu’en soit le nombre. L’intervention n’a malheureusement lieu qu’une fois et le patient n’a droit qu’à un seul remboursement même si un nouveau traitement doit être entrepris. Elle ne pourra avoir lieu que si la demande parvient au médecin-conseil avant le 15ème anniversaire du patient.

Au-delà de cette date, aucune intervention ne sera plus accordée sauf dans des cas rares et précis de dérogation à la règle de la limite d’âge, accordée exceptionnellement par le Conseil technique dentaire de l’INAMI.

L’intervention de la mutuelle est perdue DÉFINITIVEMENT : 

  • si le patient, sans l’accord du praticien, interrompt le traitement pendant plus de trois mois
  • ou s’il omet de faire parvenir au médecin-conseil, avant la date de l’échéance fatidique, l’avis d’interruption décidée par l’orthodontiste ou l’attestation de soins porteuse du code qui justifie cette interruption.

Aucune intervention n’est prévue pour couvrir :

  • le remplacement d’un appareil perdu
  • les modifications et les réparations d’appareillage
  • les rendez-vous non décommandés qui seraient facturés

En pratique :

Avant le début du traitement : Intervention de la mutuelle possible tous les 2 ans (ou 1 an après le traitement préventif) pour :

  • l’ examen orthodontique avec collecte de données en vue de l’établissement d’un plan de traitement et confection de modèles des 2 arcades: code 305550
  • l’ analyse des données et établissement d’un plan de traitement: code 305572
  • l’ avis orthodontique avec rapport au dentiste: code 305830
  • l’analyse céphalométrique: code 305911

Avant 9 ans :

Traitement orthodontique de première intention (moyennant remise d’une demande d’intervention annexe 60 bis, en même temps que le code 305933 : 1er forfait pour traitement orthodontique de première intention , code 305955 : 2eme forfait en fin de traitement préventif ou au plus tôt dans le courant du 6ème mois du traitement avant 9 ans.

 

Après 9 ans :

Traitement orthodontique classique : au plus tôt 12 mois après le code 305933 ou si pas de traitement de première intention (moyennant remise à la mutuelle d’une notification d’intervention pour traitement orthodontique, l’ annexe 60, impérativement avant le début du traitement et avant les 15 ans de l’enfant): codes 305616, 305631, 305675, 305653 (+ 305852 ).

 

Les adultes (après 18 ans), ne bénéficient que d’un remboursement partiel de la première consultation avant le début du traitement actif via le code 301092.

De quelle manière ma mutuelle intervient-elle dans les frais de traitements orthodontiques ?

Votre mutuelle intervient dans les frais de traitement orthodontique des enfants ( si une demande d’intervention est adressée à la mutuelle avant les 9 ans de l’enfant dans le cadre d’un traitement préventif ou si une notification d’intervention est adressée à la mutuelle dans le cadre d’un traitement « classique » avant le début du traitement et avant les 15 ans de l’enfant. Pour plus de détails, cliquer sur les liens suivants :

Si je change de mutuelle, dois-je réintroduire une demande d’intervention pour le traitement de mon enfant ?

Non. Le dossier administratif de votre enfant, relatif aux remboursements déjà perçus dans le cadre du traitement orthodontique, sera transmis à votre demande à votre nouvelle mutuelle.

Plus d’informations à propos de quelques assurances complémentaires

Guide

 

 

 Guide du patient

Cabinet

Réception

Cabinet de diagnostic

Cabinet 2

Cabinet 3

Cabinet 4

Brossage

Stérilisation

Prise d'empreintes

Radiologie

Niveau 1

Niveau 2

Accès

Nous sommes situés au Sud Ouest

de Bruxelles dans la commune d’Uccle

 

Notre adresse
326 Avenue Brugmann
1180 Bruxelles